Tout savoir sur la maladie de Basedow

Les symptômes causés par le troube de basedow

Les conséquences de la maladie de basedow : une chronique thyroïde

Le syndrome de Basedow est une maladie d'hyperthyroïdie qui touche en particulier les femmes dont l'age est compris entre trente et quarante ans.

Symptômes du trouble de basedow

La maladie de Basedow est une chronique dont cause principale est une production trop importante d'hormones thyroïdiennes. Plus de soixante pourcent des maladies causées par cette trop grande secrétion d'hormones sont des maladies de basedow dont l'origine est liée à des prédispositions génétiques. Ce type de chronique est le degré le plus grave dont les risques de troubles cardiaques et oculaires sont élevés.

Les causes et conséquences directes de la chronique

Aussi, de nombreux malades auront les conséquences visibles suivantes :

  • Un gloitre qui est une réaction normale de l'inflammation de la thyroïde dont le volume de celle ci sera augmentée
  • L'exophtalmie qui est une propulsion extérieure des yeux qui sortent de leur orbite ainsi les globes oculaires sont saillants et sont avancés à l'extérieur de l'orbite des yeux.

Les causes profondes de la maladie

Lorsque l'organisme constate les anticorps dans le sang, il va utiliser ses défenses immunitaires pour lutter contre sa propre thyroïde, la glande qui est logée dans notre cou. La maladie est auto-immune car on est dans le cas où le corps se défend contre lui même. De nos jours, les recherches menées jusqu'à présent ne sont pas capable d'identifier et expliquer contrètement ce qui déclenche la fabrication des anticorps dirigés contre notre propre thyroïde. Les résultats et les dégats sur notre organisme sont quant à eux connus puisque les anticorps (anti-récepteurs de la TSH) sont responsables du déclenchement sur la thyroïde qui ne rentre pas dans les mécanismes habituels de la production hormonale.

L'hyperthyroïdie et la sécrétion des hormones

Ainsi la sécrétion importante des hormones de la glande thyroïde sont la genèse de l'hyperthyroïdie. Cette augmentation non bornée des hormones fait que la quantité des hormones dans le sang est très largement supérieure aux besoins de notre organisme et de notre métabolisme. La thyroïde est alors stimulée par l'augmentation des hormones et réagit en conséquence. Les cellules immunitaires viennent encourager l'augmentation du volume de la thyroïde qui s'appelle une goitre.